Durant le CES 2014 (le rendez vous technologique de l’année ayant place à Las Vegas), une entreprise montpelliéraine, Virdys, s’est démarquée avec Easy Sim 3D. Une application web qui se targue d’offrir une création simple d’animation 3D aux non initiés, avant tout à l’usage des journalistes. Easy Sim 3D, petite révolution ou non ?

Un outil journalistique

Inspiré de l’animation utilisée en Asie ou en Russie, Easy Sim 3D permet de créer une animation 3D simple à réaliser. Ce logiciel permet donc d’illustrer aisément une information, comme par exemple le crash de l’avion de l’ancien PDG de Total, Christophe de Margerie, qui lui a été mortel.

La démocratisation de la 3D est donc en route. Tout comme le jeu vidéo avec Game Maker, les techniques de créations digitales se voit renforcées d’année en année. Mais à la différence du secteur vidéoludique (où des jeux comme Hotline Miami réalisés par des amateurs sont devenus des hits reconnus), des films d’animations réalisés sous un logiciel d ‘animation 3D n’ont jamais émergés. Tout comme l’animation 2D sous Go Animate ! les résultats restent peu aboutis.

Amateur mais précurseur

Easy Sim 3D peut plutôt être vu comme un précurseur, élaguant le terrain pour des résultats de plus en plus convaincants. Il ne faut cependant pas s’attendre à un bond technologique dans les prochaines années. Seul le travail d’un studio spécialisé peut encore créer des films avec une qualité d’animation comme Frozen ou encore Moi, Moche et Méchant.

Easy Sim 3D est donc avant tout un outil d’illustration avant d’être un outil de création et de scénarisation, tout en offrant pourtant une idée des possibilités futures de l’animation 3D grand public. Une animation certes peu aboutie, mais qui permettra à tout un chacun d’illustrer sa créativité par des modèles 3D.