Classe préparatoire 3D


 

Objectifs

 

Choisir et valider son orientation par la découverte des métiers et des missions des différents acteurs de la 2D et 3D. Acquérir toutes les techniques de représentation utilisées par les créatifs.
S’affirmer individuellement et enrichir son imaginaire afin de renforcer sa culture visuelle pour donner forme à ses idées.

public :
Niveau Bac.
Être âgé de 16 ans minimum.
Étudiant voulant préparer les concours des écoles nationales supérieures d’art ou autre.
Admission sur test et entretien.

Zoom RNCP : une équivalence Bac c’est possible …
Au cours de cette année de ‘prépa’ vous avez la possibilité de valider un diplôme de niveau IV (niveau bac) par le biais d’un titre RNCP « Infographiste Print/web » en une année.
Fini les matières générales … que des techniques professionnelles orientées ‘métier’ et de la pratique.
Une solution pour les lycéens et autres ne désirant pas refaire une terminale ou pour des non diplômés voulant valider un niveau bac.

Détail de la formation

 

Expression plastique

  • Couleurs
  • Croquis
  • Dessin académique
  • Dessin d’observation
  • Volume
  • Perspective
  • Modèle vivant
  • Illustration
  • Design graphique
  • Design produit

Histoire de l’art

  • Évolution, dans le temps et dans l’espace, des formes et des styles dans les productions de l’art et de l’industrie graphique.

Initiation

  • Logiciel 2D
  • Animation 2D
  • Web

Recherche et échange dans les projets

  • Enrichissement avec des visites dans des lieux de créations, des conférences, des musées…
  • Rencontre d’artistes, de plasticiens utilisant des techniques innovantes.

Apprentissage

  • Choix des matériaux de réalisation, des aspects, couleurs, textures…

Création

  • Des projets concrets élaborés avec des professionnels de chaque secteur. Mise en œuvre de la démarche créative.
  • Développer, argumenter et communiquer un projet.

But

  • Constitution d’un book personnel, permettant à l’étudiant d’affirmer son originalité, sa personnalité créative, sa différence
Les programmes ainsi que les logiciels enseignés sont susceptibles d’être modifiés si les formateurs constatent que le marché du travail et les professionnels évoluent dans une autre direction.